Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos

Publié le 24 Mai 2014

Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos
Procession du samedi 17 mai 2014 en l'honneur de saint Louis: le résumé et les photos

A 10h 30, le 17 mai dernier, débutait une magnifique messe en forme extraordinaire en l’église Saint Eugène devant Monseigneur Louis de Bourbon – point de départ de cette journée de commémoration en l’honneur du roi saint Louis. Orgue et cuivres anciens accompagnaient les chants de la Schola Sainte-Cécile.

Plus d’un millier de personnes étaient déjà rassemblées à 13h sur le parvis de Saint-Eugène. A 13h30, la première partie du cortège sortait de l’église aux accents musicaux de la Fanfare royale d’Hanzinne, venue de Belgique.

Selon le protocole établi, un groupe d’enfants, portant des fleurs et suivi par un thurifaire et d’une croix de procession encadrée de deux céroféraires, s’avançait le premier hors de Saint-Eugène. Derrière eux venaient les servants de messe, les chevaliers et dames du Saint-Sépulcre puis les chevaliers de l’Ordre Malte.

Des sœurs de la Charité Saint-Vincent de Paul et des séminaristes russes orthodoxes constituaient la suite du cortège avec les Dominicains de la Fraternité Saint-Vincent Ferrier. S’avançaient ensuite deux diacres de l’Eglise Notre-Dame de Chaldée, quatre prêtres puis l’abbé Snoëk, curé de Sainte-Elisabeth de Hongrie. Les trois curés en chape sortaient enfin à pas lents de l’église: monsieur l’abbé Patrick Faure, curé de Saint-Eugène, monsieur l’abbé Olivier de Cagny, curé de Saint-Louis en l’Ile et monsieur l’abbé Gilles Hannequin, curé de Saint-Germain l’Auxerrois.

La statue de saint Louis, portée par des écuyers de l’Ordre du Saint-Sépulcre et de l’Ordre de Malte, sortait de l’église, suivie par Monseigneur Louis de Bourbon et ses proches. L’ensemble du cortège s’élançait alors dans les rues de Paris.

La Fanfare royale d’Hanzinne jouait une première marche religieuse, avec à sa suite un premier groupe de processionnaires. L'association "Bannières 2000" les suivait avec ses 40 bannières. La  troupe médiévale « Teutonic Order » avait également répondu à notre invitation, tout comme le chœur Montjoie-Saint-Denis, qui soutenait l’arrière de la procession par des chants de croisade et des cantiques religieux catholiques.

Après un parcours par les grands boulevards, nous descendions la rue Saint-Martin puis les rues Beaubourg et du Renard pour emprunter le pont d’Arcole après un passage, remarqué aussi bien que remarquable, devant la mairie de Paris.

La procession marquait un temps d’arrêt devant le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Monseigneur Jacquin, recteur de la Cathédrale, y accueillait Monseigneur Henri d’Orléans et Monseigneur Louis de Bourbon, qui y faisaient leur entrée. La procession les suivit alors avec, cette fois, la Fanfare d’Hanzinne venue se positionner en tête et entonnant le « Gloria Deo » pour une entrée solennelle. Un mot d'acceuil était alors prononcé par Monseigner Renauld de Dinechin, Evêque auxiliaire de Paris.

Présidée par le clergé des paroisses associées à cette commémoration, l’ostension de la sainte Couronne d’épines et de deux reliques de saint Louis (celles des églises Saint-Louis en l’Ile et Saint-Louis de Villemomble) pouvait débuter – des évangiles et textes testamentaires de saint Louis alternant avec le répertoire de la Schola Sainte-Cécile.

L’emprunte sacrée, déposée sur le pavé parisien, laissera à chacun d’entre nous l’espoir d’un retour de notre héritage chrétien et civilisationnel européen – la présence des princes Henri d’Orléans et Louis de Bourbon nous rappelant que le présent et l’avenir de la France ne peut s’envisager sans un lien profond avec notre histoire, notre passé et nos traditions. L’immense cortège, de près de 1500 personnes au pied de Notre-Dame, a frappé les parisiens par ce mélange de foi, de piété et de ferveur, faisant renouer notre capitale avec les traditions chrétiennes populaires qui constituaient, jusqu’à peu, son âme et sa beauté.

Homélie de l'abbé Patrick FAURE - Eglise Saint-Eugène-Sainte-Cécile

La procession en l'honneur de saint Louis, d'un montant total de 6000 euros, a été financée grâce aux adhésions à l'association Oriflamme et aux dons individuels de ses sympathisants. Des quêtes ont été réalisées en paroisses ainsi que le jour de l'événement.

Votre aide demeure essentielle. Pour soutenir nos actions et assurer la réédition de semblables initiatives, vous pouvez faire un don en cliquant sur le lien suivant :

Nos prochaines dates de réunion et projets pour les années 2015 et 2016 vous seront annoncés sur ce blog dans le courant du dernier trimestre 2014. Alors, restez connectés et n'hésitez pas à nous envoyer vos questions et suggestions via la boîte de contact.

http://www.lavenir.net/cnt/DMF20140530_00484602

Posted by Association Oriflamme on samedi 8 août 2015
 

Rédigé par Association Oriflamme

Publié dans #Vie de l'association

Repost 0
Commenter cet article

Hélène Vigand 17/05/2017 18:54

Très belle procession: je m'en souviens encore. Quelle joie et quelle espérance ce jour-là. Bravo!