Saint Martin, patron des rois de France

Publié le 5 Mai 2016

"Presque tous les rois de France se souviendront que Clotilde a sans cesse écouté la voix de Saint Martin. Elle a ainsi pu donner à la France sa lignée de souverains très catholiques; elle a armé son époux d'un écu orné du symbole de la Trinité, les trois fleurs de lis qui deviendront l'emblème de la monarchie.(...)

Dès le VIIe siècle, Martin est devenu le patron de la monarchie franque. Les souverains conserveront dans leur oratoire privé la relique de son manteau nommé capella; ce mot, au Moyen Age, désignera l'oratoire du roi et sera bientôt appliqué à tout lieu de prière. Dans ce manteau repose une vertu de discernement. Le roi n'a pas à prouver sa force, mais à servir Dieu dans la charité du Christ. Il n'a pas à verser le sang de ses ennemis; il ne doit pas craindre de répandre le sien s'il croit venu le temps de son martyre.

La cape de saint Martin, capella, donnera naissance au mot chapelle, comme pour montrer que toute la France est enveloppée dans le manteau de saint Martin.

Dans les grandes détresses, ou au cours de leurs maladies, les rois de France ont souvent demandé qu'on les entoure des reliques de saint Martin.

Un dernier mot de Fortunat sur Martin: "Où est le Christ est connu, Martin est honoré."

"Dieu en France: les siècles du merveilleux chrétien", de Pierre Sipriot

Image: Sainte-Clotilde (Basilique Sainte-Jeanne d'Arc - Domremy-la-Pucelle)

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Année Saint-Martin 2016, #Livres

Repost 0
Commenter cet article