Grande exposition "La Lorraine pour horizon"

Publié le 24 Juin 2016

Nancy inaugure cette semaine une grande et longue manifestation consacrée à Stanislas Leszczynski, roi de Pologne et Duc de Lorraine disparu il y a 250 ans. À l’occasion de cet anniversaire dont l’époque correspond aussi à l’union de la Lorraine au royaume de France, l’exposition « la Lorraine pour Horizon » à Nancy, reconnue d’intérêt national par l’État, décrypte le passé de ce territoire de l’Est de la France de l’époque de René II au siècle de Stanislas... 

En 2016, Nancy et Lunéville — dont le château est encore considéré comme le « petit Versailles lorrain » — sont au diapason pour honorer Stanislas, illustre personnage qui marqua profondément l’histoire nancéienne et au delà. À l’occasion des 250 ans de sa mort et de la réunion de la Lorraine à la France, la ville de Nancy a levé le voile hier sur une partie de sa programmation exceptionnelle mêlant expositions, spectacles, conférences ou encore concerts.

[...]

De René II à Stanislas...

En passant par la Tour de l’horloge du Palais des ducs de Lorraine et de son escalier en colimaçon, l’exposition propose un voyage dans le temps plongeant les visiteurs au cœur du passé tumultueux de la Lorraine. Pour ce voyage historique et artistique mêlant les épisodes et anecdotes les plus marquantes du passé, plus de 300 œuvres ont été mises en scène à travers six espaces aux couleurs variées. Dans une première section habillée de murs noirs et d’un sol du même ton, le visiteur découvre, sur une carte géante, une Lorraine morcelée. Après la bataille de Nancy, le territoire est à cette époque constitué de plusieurs duchés et évêchés, de nouveaux lieux de pouvoir émergent. C’est le cas du palais ducal, de l’église des Cordeliers ou encore de l’église future basilique de Saint Nicolas de Port, des monuments évoqués à travers des archives intactes comme une imposante gargouille originaire de la façade du célèbre édifice portois. Pour rappeler la ferveur religieuse et la dévotion de René II, deux statues de l’Annonciation ont également été installées : celle de l’ange Gabriel et de la Vierge Marie. On retrouve dans cette pièce bien des symboles et blasons de la Lorraine comme les alérions, la croix de Lorraine ou le chardon. Dans une vitrine, se dévoile aussi un exemplaire du manuscrit « La Nancéide », l’œuvre de Pierre de Blarru relatant le combat de René II à Charles le Téméraire. Un ouvrage qui a été numérisé en haute définition afin que chaque visiteur puisse y avoir accès .

Un peu plus loin, dans une deuxième section aux murs bleus, ce sont les évêchés de Metz, Toul et Verdun qui plongent les visiteurs dans un autre épisode historique : celui du siège de la ville de Metz en 1552, de l’épidémie de typhus et de la famine qui favorisèrent la défaite de Charles Quint. Dans les travées et grâce à des partenariats noués comme avec le musée de l’Armée à Paris se dévoilent des armures permettant d’évoquer les combats.

D’autres documents exceptionnels sont présentés au Palais des Ducs — Musée Lorrain comme, pour la première fois en Lorraine, la célèbre « Déclaration de Meudon », un document secrètement signé par le roi Stanislas et son gendre Louis XV en 1736, stipulant que ce dernier abandonne le trône de Pologne et reçoit les duchés de Lorraine et de Bar. La dernière salle est consacrée à la mort de Stanislas dans une ambiance de pompes funèbres. Dans cette pièce, de nombreux documents ont été prêtés par les Archives nationales. 

[...]

Exposition « La Lorraine pour horizon » à découvrir du 18 juin jusqu’au 31 décembre 2016 au Palais des Ducs de Lorraine / Musée Lorrain. Les samedi 25 et dimanche 26 juin, l’exposition sera ouverte gratuitement aux familles dans le cadre de « 2016, année de la citoyenneté à Nancy ». 

Source: Ici Nancy

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article