Editorial de rentrée

Publié le 1 Septembre 2016

Chers amis,

Les activités de l’association Oriflammes reprennent, après deux mois d’été marqués par une série d’attaques à l'encontre de notre civilisation. Si nous partageons les sentiments de deuil et d’effroi qui se sont manifestés, il ne saurait pour nous être question, cependant, de céder à un « émotionnalisme » aveuglant et surtout, incapacitant. L’heure est, plus que jamais, au débat, à l’action, à la mobilisation. Des forces vives se sont manifestées dans notre pays depuis 2013. La crise politique et existentielle qui le touche verra sans nul doute les mêmes forces, et d’autres encore, se manifester ou émerger. Nous réaffirmons, comme nous le faisons depuis 2012, notre confiance en l’avenir et en la capacité des Français et des Européens à reprendre les commandes de leur destin.

Notre saison 2016/2017 débutera par un concert des Chantres orthodoxes russes en l’église Saint-Eugène-Sainte-Cécile de Paris, le jeudi 6 octobre 2016. Ce partenariat a vu le jour cette année et s’est matérialisé par une série de deux concerts, en l’église Sainte-Elisabeth de Hongrie (Paris 3ème) et en l’église Saint-Germain l’Auxerrois (Paris 1er). Nous remercions les paroisses mentionnées pour leur réception positive de ces événements par lesquels s’exprime un nécessaire dialogue entre les deux « poumons de l’Église ».

Nous poursuivrons en janvier 2017 par une messe commémorative dont l'objet, la date exacte et le lieu vous seront dûment notifiés. Ces messes de commémoration ont débuté en 2015 avec Baudouin IV de Jérusalem et se sont poursuivies, en juin de cette année, avec Jean III Sobieski; en partenariat avec la paroisse Saint-Eugène-Sainte-Cécile qui organise déjà, depuis de nombreuses années, de semblables célébrations autour du souvenir de Louis XVI. Elles constituent autant des hommages que des sources d’enseignement propres à l’édification des âmes.

Nous vous souhaitons une très bonne reprise et vous disons donc à très bientôt,

Bien cordialement,

Rédigé par Guillaume Durand

Publié dans #Vie de l'association

Repost 0
Commenter cet article