L’esprit du Moscou médiéval au domaine de Kroutitsy

Publié le 12 Septembre 2016

L’esprit du Moscou médiéval au domaine de Kroutitsy

Fondé au XIIIe siècle par le premier prince de Moscou, le monastère de Kroutitsy a traversé les siècles, subissant guerres, incendies, pillages. Plusieurs fois détruits et reconstruits, ses bâtiments de brique rouge donnent aux amateurs un goût de l’ancienne Russie. Encore peu visité, le site est retourné dans l’escarcelle du patriarcat de Moscou en 1991.

L’ancien monastère de Kroutitsy téléporte ses visiteurs au Moyen âge. Dans un coin retiré au sud-est de Moscou, non loin du monastère Novospasski, son architecture en brique rouge attire le regard. Situé sur la rive gauche de la Moskova, sous l’embouchure de la Yaouza, il tient son nom de la colline « Kroutitsy », probablement tiré de la berge escarpée (« kroutoï ») à cet endroit. Le premier prince de Moscou, Daniel (1261–1303), souhaitait y installer sa cour, selon une légende mentionnée dans un manuscrit du XIIIe siècle, rapportée par Nikolaï Karamzinedans sa fameuse Histoire de l’Etat russe. L’ermite qui vivait là l’en aurait dissuadé, prédisant l’érection d’une église et d’un monastère. C’est en 1272 que le prince décide de réaliser cette prophétie. Le site appartiendra au diocèse de Saraï, avant de prendre son indépendance deux-cents ans plus tard, à la faveur de l’affaiblissement du joug tataro-mongol.

Pour découvrir la suite, cliquer sur le lien ci-dessous.

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0
Commenter cet article