Neuvaine à saint Michel du 21 au 29 septembre

Publié le 21 Septembre 2016

Déclaration de l'association Hozana:

Comment réagir, en chrétiens, au martyre du Père Jacques Hamel ? 

Jeunes catholiques Français, nous nous interrogeons, comme beaucoup d’autres, sur la meilleure réponse à apporter à la menace que le terrorisme fait peser sur la France. 

Dans son homélie lors de la messe d'hommage au Père Hamel, Monseigneur Vingt-Trois, l'archevêque de Paris, nous a invités "à identifier l'objet de notre résistance". En somme, que voulons-nous défendre ? Cela nous a beaucoup interpellés. Comment, en chrétiens, sommes-nous appelés à nous défendre?

Ces questions nous ont amenés à nous repencher sur l’histoire de notre pays et sur ses réactions spirituelles à des époques au moins aussi préoccupantes que la nôtre.

« Je suis Michel, le Protecteur de la France »

Nous nous sommes souvenus de la phrase prononcée par saint Michel lorsqu’il est apparu pour la première fois à sainte Jeanne d’Arc« Je suis Michel, le Protecteur de la France ».

En cherchant, nous nous sommes aperçus que la France a toujours entretenu une relation très forte avec saint Michel. De son apparition en 708 à saint Aubert, l'évêque d'Avranches à qui il a demandé de construire l'abbaye du Mont Saint-Michel, à la consécration solennelle de la France à sa personne prononcée en 1912 par tous les évêques de France réunis au Mont, l'Archange n'a jamais cessé d'être à nos cotés. 

A de nombreuses reprises, saint Michel est intervenu dans l'histoire de notre pays pour lui apporter la paix et partager ses heures de gloire ou de joie, soutenir et guider ses dirigeants vers sa vocation chrétienne, protéger les Français et leur redonner espoir dans des situations qui, à vue humaine, semblaient désespérées.

Ce lien particulier entre la France et le chef des anges nous a donné l’idée de composer et d’animer une neuvaine pour demander à saint Michel de protéger notre pays dans les épreuves qu’il traverse.

Pour lire la suite et découvrir le projet, cliquer ci-dessous.

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article