En Belgique aussi, on rase: la démolition du château de Noisy, près de Dinant, se prépare

Publié le 28 Octobre 2016

 

Démolition du château de Noisy: "Un chantier facile"

L'entrepreneur chargé de la démolition est arrivé lundi au château de Noisy. Craignant de la malveillance, il a engagé des gardes accompagnés de pitbulls.

Jean-Claude Castagnetti est un homme confiant: engagé pour démolir le château de Noisy, il est arrivé ce lundi sur le chantier avec les premiers engins. Il compte commencer la démolition ce mardi si la grue de 25 mètres arrive suffisamment tôt. Sinon le début de chantier est reporté à jeudi.

Pour cet entrepreneur, qui a déjà démoli des buildings de 100 mètres de haut, le chantier de Noisy est un chantier facile:

"Il n'y a rien autour. Quand il faut protéger d'autres immeubles alentour, c'est cela qui est difficile."

Jean-Claude Castagnetti a l'intention de revendre les pierres et autres matériaux. Pour cette raison, il ignore combien de temps prendra le chantier exactement. D'après un membre du collectif opposé à la démolition, le chantier pourrait durer six mois.

Autre singularité de chantier: il sera placé sous surveillance jour et nuit:

"Ce n'est pas pour le château! C'est pour mes engins et tout le matériel qu'on va amener. Il y aura 4 pitbull en permanence. Si on essaie d'entrer, ce sera au risque d'y perdre son fond de pantalon ou autre chose!"

Source: matele.be

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Actualité

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article