A partir de cette semaine au musée de Cluny: les temps mérovingiens

Publié le 24 Octobre 2016

Entre influence romaine et mise en place de formes inédites de pouvoir, le début du Moyen Âge est marqué par le développement de formes d’expression originales souvent méconnues. L’exposition Les Temps mérovingiens, qui se tient au musée de Cluny du 26 octobre 2016 au 13 février 2017, offre un large panorama de l’activité artistique et intellectuelle de cette période de trois siècles, entre la bataille des Champs catalauniques en 451 et la fin du règne des « rois fainéants » en 751.

Plus de cent cinquante œuvres, sculptures, manuscrits enluminés, pièces d’orfèvrerie, monnaies, textiles ou encore documents d’archives sont réunies grâce à un partenariat scientifique avec la Bibliothèque nationale de France. Plusieurs chefs d’œuvre du Cabinet des Médailles sont ainsi exposés, parmi lesquels les vestiges du trésor de Childéric, le trésor de Gourdon ou le fameux trône dit de Dagobert.

Entre persistance d’un idéal impérial d’inspiration romaine et influence germanique et insulaire, une multitude de royaumes se constitue, parmi lesquels le royaume franc. La diffusion du christianisme conduit à l’émergence de nouvelles croyances, dans les reliques par exemple, alors même que résistent certaines traditions païennes, intégrées dans les pratiques liturgiques qui émergent à cette époque.

Cette profonde originalité se révèle dans les productions artistiques mérovingiennes, d’une richesse de matières et de couleurs qui surprennent encore aujourd’hui. La diversité des formes d’écriture témoigne du foisonnement intellectuel qui anime les centres monastiques ou épiscopaux, foyers de création où se développe une culture savante. Des œuvres comme la chasuble de la reine Bathilde, les pièces de monnaie ou les diplômes des rois francs attestent de la complexité des expressions du pouvoir, entre héritage antique et formes singulières.

Dans un dialogue inédit, manuscrits des VIIe et VIIIe siècles provenant notamment du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, des bibliothèques de Laon et d’Autun, de la bibliothèque nationale de Russie, de la bibliothèque apostolique vaticane ou des Archives nationales de France entrent en résonance avec les collections du musée de Cluny et les prêts du musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, du British Museum, du musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont ou encore du musée Alfred-Bonno de Chelles.

Porte d’entrée dans un Moyen Âge qui couvre mille ans d’histoire européenne, les temps mérovingiens sont loin de l’image de «barbarie» qui leur était autrefois attachée. Dans le cadre majestueux du frigidarium des thermes de Lutèce, l’exposition entraîne le visiteur dans une plongée au cœur de trois cents ans de richesse des arts et des lettres.

Musée de Cluny:

6 place Paul Painlevé - 75005 PARIS

Tél : 01 53 73 78 00 

Pour plus d'informations (jours et heures d'ouverture, tarifs), cliquez ici.

 

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Expositions

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article