Moi président, je raserais le château de Versailles: le journaliste Jean-Michel Apathie sur Public Sénat

Publié le 12 Novembre 2016

« L’esprit politique français est fabriqué par le souvenir de Louis XIV, de Napoléon et du général de Gaulle. Quand on fait de la politique en France, Madame, c’est pour renverser le monde. Hé bien ça, ça n’entraîne que des déceptions... Moi, si un jour je suis élu président de la république, savez-vous quelle est la première mesure que je prendrais ? Je raserais le château de Versailles [...] Ce serait ma mesure numéro un, pour que nous n’allions pas là-bas en pèlerinage cultiver la grandeur de la France. Devenons réaliste ».

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Actualité

Repost 0
Commenter cet article

Pierre Andrieux 16/11/2016 08:32

Voilà qui illustre bien le rejet de notre histoire par nos élites ou prétendues telles. Second degré ou pas, ce discours de haine vis-à-vis de la France nous dit ce qu'ils pensent de notre pays et du peuple qui l'habite.

Christelle Marvaux 13/11/2016 19:10

Quelle arrogance et quel mépris de notre histoire. Nous subissons en permanence la parole de ce type d'individu. Quand cela va-t-il cesser?