Publié le 26 Janvier 2015

Rédigé par Association Oriflamme

Publié dans #Evénements

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2015

Baudouin IV de Jérusalem demeure, très certainement, l'un des rois les plus emblématiques et mystérieux de ce Moyen Âge pourtant riche en personnages de caractère, figures de sainteté ou missionnaires de charité.

Fils du roi Amaury Ier, homme brillant mort prématurément en l'an 1174, Baudouin IV, déjà atteint de la lèpre, prend les commandes d'un royaume stable et prospère. Vite engagé dans une âpre lutte avec Saladin, officier kurde de l'empire seldjoukide devenu calife d'Egypte, il remporte la victoire de Montgisard (1177). Bientôt incapable de se mouvoir et rendu aveugle en raison de la maladie qui le ronge, c'est porté sur une litière qu'il mènera ses dernières campagnes, admiré de ses hommes, reconnu de tous pour ses vertus de clairvoyance et de courage, assumant son sacerdoce royal malgré l’avancée de la maladie.

De par le mal qui l’affectait, certains, lors de son couronnement, pouvaient douter des promesses de sa royauté. Ils seront nombreux, ce 16 mars 1185, à le pleurer lorsqu'il est rappelé à Dieu, les terribles souffrances de sa chair n'ayant emprisonné ni étouffé les promesses de son âme. A l'heure où la société de consommation contemporaine questionne la dignité et "l'utilité" des personnes invalides, ne jugeant l’homme qu’à l’aune de sa capacité à consommer et à s’adonner aux biens et plaisirs de ce monde, la vie de Baudouin IV, le « roi lépreux », nous invite là à une profonde réflexion.

Manifestation terrestre du Christ par le mandat divin de sa royauté (Baudouin IV, rappelons-le, fut sacré), crucifié dans sa chair et par sa chair par une maladie qui suscitait alors effroi mais aussi compassion, Baudouin IV, devenu méconnaissable, renvoyait pourtant à tous le visage pure, intact parce qu’immatériel, d’une âme resplendissante toute entière tournée vers le bien et le devenir de son royaume - un beau message en ces temps où la frénésie médiatique tente de nous imposer une tyrannie de l’image et de l’instantanéité au détriment de nos devoirs à long terme, spirituels, familiaux ou patriotiques.

Miné par les divisions, les querelles de clans et d’ego, le royaume de Jérusalem ne survivra pas au « roi lépreux » et s’effondrera après la bataille des Cornes d’Hattin, le 4 juillet 1187. Le roi dont on savait les jours comptés, au moment de son couronnement, n’en était pas moins un roi de vie irriguant son royaume de sa combattivité et son énergie – image du Christ qui irrigue son église de sa vitalité.

830 ans après le rappel à Dieu de Baudouin IV, c’est donc à un temps de recueillement et d’espérance que nous vous convions, ce samedi 14 mars 2015, autour de cette figure éternelle de Chrétienté. Afin que son exemple nous inspire, nous Chrétiens, dans nos combats de demain.

 

Guillaume Durand

Association Oriflamme - Président

Notes :

Les études ou ouvrages consacrés à Baudouin IV de Jérusalem sont peu nombreux.

  • Pierre AUBÉ fut, à notre connaissance, le premier à lui consacrer une biographie en 1981, plusieurs fois rééditée par la suite.
  • Laurence WALBROU-MERCIER a écrit un très beau roman, « Baudouin IV de Jérusalem », paru aux Éditions Pierre Téqui en 2008.
  • Serge DALENS (1910-1998), auteur de jeunesse, le mit en scène dans « L’étoile de pourpre », paru pour la première fois en 1959 et réédité en 2009 aux Éditions du Triomphe.
  • Élisabeth CROUZET-PAVAN a retracé l’histoire des rois d’Outremer : « Le mystère des rois de Jérusalem (1099-1187) », aux Editions Albin Michel (2013)
  • Dominique PALADILHE vient de rééditer son excellente biographie du roi lépreux, que nous vous recommandons vivement : « Baudouin IV de Jérusalem », aux Éditions Via Romana (2014).

Au cinéma, Baudouin IV de Jérusalem constituait l’un des personnages centraux du «Kingdom of Heaven» de Ridley Scott – film qui présente le défaut d’avoir été conçu, réalisé et interprété selon nos critères mentaux et moraux contemporains, comme de nombreuses productions portant sur le Moyen Age. Ce film n'a donc pas retenu notre attention.

Voir les commentaires

Publié dans #Vie de l'association

Repost 0

Publié le 5 Janvier 2015

Chers amis,

L'association Oriflamme fait sa rentrée d'hiver et organise une réunion d'information, qui se déroulera:

samedi 24 janvier à 17h - Eglise Sainte-Elisabeth de Hongrie

195, rue du Temple - Paris 3ème Métro Temple (Ligne 3)

Nos prochains événements vous seront révélés et/ou détaillés - notamment une commémoration prévue pour mars 2015.

Nous organisons à cette occasion une collecte de vêtements (neufs) pour l'AEMO - vêtements destinés aux minorités persécutées d'Orient et, très particulièrement, aux Chrétiens d'Irak. Vous pourrez donc venir déposer vos vêtements.

Si vous pouvez venir spontanément, il est cependant préférable de vous signaler avant cette réunion: a.oriflamme@yahoo.fr

A très bientôt.

Voir les commentaires

Rédigé par Thierry FRIPPIAT - Secrétaire

Publié dans #Vie de l'association

Repost 0

Publié le 1 Janvier 2015

Rédigé par Association Oriflamme

Publié dans #Vie de l'association

Repost 0