Publié le 2 Novembre 2016

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Evénements

Repost 0

Publié le 1 Novembre 2016

Fra Angelico, Les précurseurs du Christ avec les saints et les martyrs (1423-1424)

Fra Angelico, Les précurseurs du Christ avec les saints et les martyrs (1423-1424)

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Messes & Fêtes chrétiennes

Repost 0

Publié le 29 Octobre 2016

Pour la première fois depuis des siècles, des scientifiques ont mis au jour, mercredi 26 octobre, ce qui est considéré comme le tombeau de Jésus-Christ. Située dans l'église du Saint-Sépulcre, dans la vieille ville de Jérusalem, la tombe était recouverte d'une plaque de marbre depuis au moins 450 ans.

Les scientifiques grecs chargés de la restauration du tombeau ont procédé au retrait de cette plaque de marbre recouvrant la pierre considérée comme originelle du tombeau du Christ. Le patriarche grec-orthodoxe de Jérusalem, le custode de Terre Sainte, des représentants du Patriarcat latin, ainsi que des moines coptes, des prêtres arméniens et d’autres membres des six communautés qui y cohabitent étaient présents. La scène a été filmée par le National Geographic.

Le site le plus sacré du christianisme

"Nous avons été surpris par la quantité de matériau de remplissage" lorsque la plaque a été retirée, témoigne Fredrik Hiebert, archéologue à la National Geographic Society, présent sur les lieux. "L'analyse scientifique sera longue, mais nous pourrons enfin voir la surface rocheuse sur laquelle, selon la tradition, le corps du Christ a été déposé", poursuit-il. 

Dans la tradition chrétienne, le lit de la sépulture de Jésus a été taillé dans le flanc d'une grotte calcaire après sa crucifixion par les Romains en l'an 30 ou 33. Ce site est considéré comme le plus sacré du christianisme.

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Actualité

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2016

 

Démolition du château de Noisy: "Un chantier facile"

L'entrepreneur chargé de la démolition est arrivé lundi au château de Noisy. Craignant de la malveillance, il a engagé des gardes accompagnés de pitbulls.

Jean-Claude Castagnetti est un homme confiant: engagé pour démolir le château de Noisy, il est arrivé ce lundi sur le chantier avec les premiers engins. Il compte commencer la démolition ce mardi si la grue de 25 mètres arrive suffisamment tôt. Sinon le début de chantier est reporté à jeudi.

Pour cet entrepreneur, qui a déjà démoli des buildings de 100 mètres de haut, le chantier de Noisy est un chantier facile:

"Il n'y a rien autour. Quand il faut protéger d'autres immeubles alentour, c'est cela qui est difficile."

Jean-Claude Castagnetti a l'intention de revendre les pierres et autres matériaux. Pour cette raison, il ignore combien de temps prendra le chantier exactement. D'après un membre du collectif opposé à la démolition, le chantier pourrait durer six mois.

Autre singularité de chantier: il sera placé sous surveillance jour et nuit:

"Ce n'est pas pour le château! C'est pour mes engins et tout le matériel qu'on va amener. Il y aura 4 pitbull en permanence. Si on essaie d'entrer, ce sera au risque d'y perdre son fond de pantalon ou autre chose!"

Source: matele.be

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Actualité

Repost 0

Publié le 24 Octobre 2016

Entre influence romaine et mise en place de formes inédites de pouvoir, le début du Moyen Âge est marqué par le développement de formes d’expression originales souvent méconnues. L’exposition Les Temps mérovingiens, qui se tient au musée de Cluny du 26 octobre 2016 au 13 février 2017, offre un large panorama de l’activité artistique et intellectuelle de cette période de trois siècles, entre la bataille des Champs catalauniques en 451 et la fin du règne des « rois fainéants » en 751.

Plus de cent cinquante œuvres, sculptures, manuscrits enluminés, pièces d’orfèvrerie, monnaies, textiles ou encore documents d’archives sont réunies grâce à un partenariat scientifique avec la Bibliothèque nationale de France. Plusieurs chefs d’œuvre du Cabinet des Médailles sont ainsi exposés, parmi lesquels les vestiges du trésor de Childéric, le trésor de Gourdon ou le fameux trône dit de Dagobert.

Entre persistance d’un idéal impérial d’inspiration romaine et influence germanique et insulaire, une multitude de royaumes se constitue, parmi lesquels le royaume franc. La diffusion du christianisme conduit à l’émergence de nouvelles croyances, dans les reliques par exemple, alors même que résistent certaines traditions païennes, intégrées dans les pratiques liturgiques qui émergent à cette époque.

Cette profonde originalité se révèle dans les productions artistiques mérovingiennes, d’une richesse de matières et de couleurs qui surprennent encore aujourd’hui. La diversité des formes d’écriture témoigne du foisonnement intellectuel qui anime les centres monastiques ou épiscopaux, foyers de création où se développe une culture savante. Des œuvres comme la chasuble de la reine Bathilde, les pièces de monnaie ou les diplômes des rois francs attestent de la complexité des expressions du pouvoir, entre héritage antique et formes singulières.

Dans un dialogue inédit, manuscrits des VIIe et VIIIe siècles provenant notamment du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, des bibliothèques de Laon et d’Autun, de la bibliothèque nationale de Russie, de la bibliothèque apostolique vaticane ou des Archives nationales de France entrent en résonance avec les collections du musée de Cluny et les prêts du musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, du British Museum, du musée jurassien d’art et d’histoire de Delémont ou encore du musée Alfred-Bonno de Chelles.

Porte d’entrée dans un Moyen Âge qui couvre mille ans d’histoire européenne, les temps mérovingiens sont loin de l’image de «barbarie» qui leur était autrefois attachée. Dans le cadre majestueux du frigidarium des thermes de Lutèce, l’exposition entraîne le visiteur dans une plongée au cœur de trois cents ans de richesse des arts et des lettres.

Musée de Cluny:

6 place Paul Painlevé - 75005 PARIS

Tél : 01 53 73 78 00 

Pour plus d'informations (jours et heures d'ouverture, tarifs), cliquez ici.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Expositions

Repost 0

Publié le 17 Octobre 2016

Dans une époque de plus en plus bruyante, alors que la technique et les biens matériels ne cessent d’étendre leur emprise, c’est certainement une gageure que de vouloir écrire un livre consacré au silence. Pourtant, le monde émet tant de bruits que la recherche de quelques gouttes de silence n’en devient que plus nécessaire.

Pour le cardinal Robert Sarah, à force de repousser le divin, l’homme moderne se retrouve dans un grand silence, une épreuve angoissante et oppressante. Le cardinal veut rappeler que la vie est une relation silencieuse entre le plus intime de l’homme et Dieu. Le silence est indispensable pour l’écoute de la musique de Dieu : la prière naît du silence et y revient sans cesse plus profondément.

Dans cet entretien avec Nicolas Diat, le cardinal s’interroge : les hommes qui ne connaissent pas le silence peuvent-ils jamais atteindre la vérité, la beauté et l’amour ? La réponse est sans appel : tout ce qui est grand et créateur est formé de silence. Dieu est silence.

Après le succès international de Dieu ou rien, traduit dans quatorze langues, le cardinal Robert Sarah entreprend de redonner au silence ses lettres de noblesse. Le texte est suivi d'un entretien exceptionnel avec Dom Dysmas de Lassus, Prieur à la Grand Chartreuse et Ministre Général de l'Ordre des Chartreux. 

Né en juin 1945, le cardinal Robert Sarah est une des figures les plus importantes du monde catholique d’aujourd’hui – il est le numéro trois du Vatican. Spécialiste reconnu de l’Église, écrivain, Nicolas Diat est l’auteur d’un livre de référence sur le pontificat de Benoît XVI, L’Homme qui ne voulait pas être pape (Albin Michel, 2014).
Le cardinal Robert Sarah et Nicolas Diat ont publié chez Fayard en 2015 un premier livre, Dieu ou rien. Entretien sur la foi.
Né en mars 1956, dom Dysmas de Lassus est prieur au monastère de la Grande Chartreuse, et ministre général de l’ordre des Chartreux, fondé par saint Bruno en 1084. Entré à la Grande Chartreuse à l’âge de vingt ans, il en fut maître des novices pendant de nombreuses années. Selon la tradition, le prieur ne sort jamais du désert de la Chartreuse.

Signature du cardinal Robert Sarah - Librairie La Procure - Paris

Le samedi 22 octobre de 15h30 à 18h30, signature du Cardinal Robert SARAH à l'occasion de la sortie de La Force du silence à La librairie La Procure (3, rue de Mézières 75006 PARIS).

MAJ - 07/11/16

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Livres

Repost 0

Publié le 16 Octobre 2016

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 15 Octobre 2016

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Evénements

Repost 0

Publié le 14 Octobre 2016

Interfax Religion a annoncé le 13 octobre que la cérémonie d'inauguration du centre culturel russe quai Branly sera présidée, du coté russe, par Monsieur Vladimlir Medinsky, ministre de la culture de la Fédération de Russie. 

Le jour même, deux expositions y seront ouvertes: "Histoire de la construction du centre" et "Relations franco-russes". Un congrès de la presse russophone se tiendra également dans l'enceinte du centre. 

Dimitri Peskov, porte-parole du Président Vladimir Poutine, a fait savoir le 12 octobre, que « le centre spirituel et culturel russe quai Branly
 sera inauguré, comme prévu, le 19 octobre prochain. Moscou sera représentée lors de la cérémonie par un personnalité de premier rang. Le centre déploiera ses activités dès l’ouverture de ses portes» .

Мединский возглавит делегацию РФ на открытии духовно-культурного центра в Париже

Москва. 13 октября. ИНТЕРФАКС - Министр культуры РФ Владимир Мединский возглавит российскую делегацию на открытии духовно-культурного центра в Париже, сообщили "Интерфаксу" в пресс-службе ведомства в четверг.

"У министра запланирован визит в Париж. На данный момент у нас есть информация, что он возглавит делегацию. Он будет принимать участие в открытии выставки и открытии духовно-культурного центра. Также он выступит на конгрессе русскоязычной прессы", - пояснили в ведомстве.

В свою очередь помощник президента РФ Юрий Ушаков сообщил журналистам, что в первый день работы центра в нем откроются две выставки, посвященные истории его строительства и российско-французским отношениям. Он также сообщил о планирующемся заседании Конгресса русскоязычной прессы.

"С первого дня, с первого часа после открытия этот центр будет активно работать", - подчеркнул Ю.Ушаков.

12 октября пресс-секретарь президента РФ Дмитрий Песков сообщил журналистам, что российский духовный центр в Париже будет открыт, как и планировалось, 19 октября.

Ранее стало известно об отмене визита президента РФ Владимира Путина в Париж, который планировался на 19 октября. В Кремле объяснили это решение выпадением ряда мероприятий из программы визита и заявили, что глава государства поедет в Париж, когда это будет комфортно для президента Франции Франсуа Олланда.

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Actualité

Repost 0

Publié le 10 Octobre 2016

Message de Monseigneur Jeanbart sur la situation à Alep

Le monde entier est terrorisé à la vue de l’image d’Alep que lui ont servi les mass-médias ces derniers jours. Un grand nombre de nos amis de l’étranger se préoccupent pour nous et veulent avoir de nos nouvelles. Il est évident que nous vivons des moments tragiques de notre histoire et ce qui arrive continue à faire souffrir Alep et les Aleppins qui depuis cinq ans n’ont pu avoir aucun répit, tellement ils ont été harcelés et malmenés par les groupes armés venus, de toute part dans le monde, pour mener une soi-disant guerre sainte, dans un pays gouverné par des impies et des infidèles !? Depuis cinq ans maintenances terroristes font la loi, là où les autorités civiles du pays n’arrivent pas à être présentes. Ils ont semé la terreur partout, tué des dizaines de milliers d’innocents, détruits par milliers les usines, les commerces et les institutions de services publiques, saccagé les habitations et volé sans souci aucun, les biens du pays et des citoyens. Ils ont fait beaucoup de victimes innocentes, enlevé et sauvagement assassiné d’innombrables personnes pacifiques, y compris des religieuses, des prêtres et même des évêques.

Cela continue aujourd’hui, ce matin une dizaine d’obus sont tombés dans deux de nos quartiers résidentiels provoquant de nouvelles destructions et faisant encore une fois de nombreuses victimes entre morts et blessés. Des batailles font rage dans les banlieues de la ville, les rebelles du front «Al-Nosra » essaient de reprendre position dans des zones considérées comme stratégiques, quasi totalement dépeuplées et presque entièrement détruites, qu’ils occupaient jusqu’en juin dernier dans la périphérie de la ville. Des vues de ces lieux de désolation totale sont largement diffusés par les chaînes de télévision, c’est là que les grandes batailles en cours ont lieu actuellement.

Nous avons mis de grands espoirs sur le cessez-le-feu décidé il y a trois semaines, nous souhaitons qu’il puisse permettre une pacification, suivie d’une réconciliation nationale et d’une reprise de la vie normale dans le pays ! Malheureusement cette trêve, fragilisée par les infractions continuelles des opposants radicaux, a été officiellement rompue il y a quelques jours, suite aux frappes inattendues de la Coalition alliée des rebelles de Deir-El-Zor. Ces frappes avaient atteint une base militaire de l’armée syrienne et causé la mort de plus de 90 soldats présents dans leurs casernes, sans compter le nombre non déclaré de blessés. Est-ce que cette reprise des combats peut s’arrêter ? Nous le souhaitons et comptons pour cela sur la grâce de Dieu, seule capable d’éveiller la conscience des grands décideurs. Le spectacle horrifiant de ce qui se passe a de quoi secouer tout homme qui respecte la sacralisé de la vie humaine. Si monsieur Staphan de Mistura réussit à relancer le processus de paix déjà entamé, nous pouvons espérer une éclaircie et peut-être même des résultats concrets de pacification, préalable indispensable aux assises du dialogue tant souhaité.

Le plus dur pour les chrétiens présents actuellement à Alep serait de devrai vire, matin et soir, dans l’anxiété cette situation d’insécurité déstabilisante et d’incertitude troublante. Ils ont peur du lendemain, l’avenir de leurs enfants les préoccupe énormément. Imaginer qu’un jour un état d’obédience musulmane fondamentaliste leur serait imposé est pour eux un cauchemar insupportable. C’est la raison pour laquelle nous nous tournons vers nos frères en France et partout en Occident et nous les supplions de nous aider en faisant en sorte que cela n’advienne point. Nous ne leur demandons pas de faire la guerre pour nous, mais tout simplement de mettre un terme aux prétentions injustes de leurs alliés qui veulent nous imposer des lois vétustes, insupportables pour un homme du vingt-et-unième siècle qui veut être libre de choisir sa culture, son mode de vie et sa foi.

Nous faisons appel à nos frères en France pour prier pour nous et que toutes les femmes et tous les hommes Français soucieux de la dignité de l’être humain et épris de liberté, viennent à notre secours pour sortir notre pays chéri du gouffre du régime fondamentaliste dans lequel on cherche à nous plonger. De grâce, aidez-nous à continuer à vivre dignement sur cette terre bénie qui nous a vu naître et grandir !

Alep, le 28 septembre 2016

+ Jean-Clément JEANBART, Archevêque melkite d’Alep

Remerciements à Charlotte d’Ornellas pour la lettre.

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Actualité

Repost 0

Publié le 8 Octobre 2016

MAJ: 07/02/2017

Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh
Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh

Tous droits réservés - Adrien Sailler & Mikhail Tchernykh

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Vie de l'association

Repost 0

Publié le 7 Octobre 2016

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Evénements

Repost 0