Articles avec #histoire & patrimoine tag

Publié le 9 Octobre 2017

"A travers cette chaîne, mon ambition est de redonner ses lettres de noblesse à cette longue période de l'histoire de France qui va du baptême de Clovis à la chute de Louis XVI. J'y présenterai les actions de nos rois et reines de France, je parlerai des batailles qui ont façonnée notre pays ou plus simplement des actions de celles et ceux qui ont œuvré pour le bien commun. Cette histoire constitue notre héritage le plus précieux, il mérite d'être porté à la connaissance de tous. Saint Louis disait : "avance le bien par tout ton pouvoir"."

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 26 Août 2017

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 8 Juin 2017

Comment ce « petit héros de l’histoire de France » est-il devenu un véritable mythe européen, encore vivace cinq siècles après sa mort ? C’est précisément ce que les meilleurs médiévistes du moment vous expliquent dans ce dossier consacré au parangon de la chevalerie européenne.

Légende de la chevalerie de son vivant, apprécié de tous, y compris de ses ennemis, Bayard a acquis après sa mort, en 1524, une popularité plus grande encore. Comment ce cadet d’une famille de petite noblesse du Dauphiné a-t-il pu acquérir et conserver à travers les siècles une renommée aussi éclatante ? Laurent Vissière, Benjamin Deruelle et Olivier Renaudeau vous disent tout de ce personnage aujourd’hui redécouvert à la lumière de l’analyse historique et scientifique. Retrouvé en 2017, le véritable squelette du chevalier a en effet fait l’objet d’une analyse ADN. Elle a permis d’identifier l’un de ses descendants, le préfet Jean-Christophe Parisot de Bayard.

Et aussi...

Trois récits hauts en couleur : « Varennes ou la folle équipée » racontée par Franck Ferrand ; le voyage historique de « Pierre Le Grand, un tsar en France » retracé par Thierry Sarmant ; et une superbe évocation de l’histoire du Havre, à l’occasion des 500 ans de sa fondation signée de Paul-François Trioux.

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 24 Avril 2017

Le roi Charles V en ses palais - mercredi 26 avril à 18h30 (durée: 1h).

Lieux de séjour du roi et de son entourage, les palais de Charles V sont aussi des espaces politiques où le souverain reçoit ses agents ou ses hôtes de marque. Les écrivains du Moyen Âge nous restituent cette ambiance de cour où se mêlent l’administration, la diplomatie, la vie quotidienne et les loisirs. Ils nous entraînent de Melun à Vincennes, de Creil à Beauté-sur-Marne, au sein d’un espace royal où circulent sans trêve le roi et les siens.

Par Judith Förstel, conservatrice du patrimoine, doctorante au LaMOP, Université Paris 1 - Sorbonne.

Attention : réservation obligatoire au 01 53 73 78 16.

Lamop-logoLe musée de Cluny s’associe au LaMOP, laboratoire de médiévistique occidentale de Paris (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et CNRS) pour proposer un cycle de conférences annuel, gratuit et accessible à tous. Autour du thème Figures souveraines du Moyen Âge, chercheurs et historiens, professeurs et doctorants du laboratoire et de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne offrent repères, clés de compréhension et partagent leurs dernières découvertes.

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 28 Février 2017

L’an mil, époque de tous les cataclysmes et de toutes les terreurs ? À contre-courant des idées reçues, Historia vous emporte, au contraire, à la découverte d’un Moyen-Âge apaisé et prometteur.

La grande peur de l’an mil, celle, entre autres, du retour de Satan des enfers mille ans après sa condamnation par le Christ, n’a jamais réellement existé hors de l’enceinte des monastères. Les meilleurs médiévistes du moment brossent le tableau d’une Chrétienté occidentale plus sûre, en plein essor économique et culturel.

Ce numéro printanier d’Historia vous fera aussi prendre la mesure du boom de la bd historique. Philippe Peter, journaliste, cofondateur du site et du webzine Cases d’Histoire, vous fera découvrir les arcanes de ce secteur qui ne connaît pas la crise.

Vous saurez tout également sur « la bien étrange abdication de Nicolas II » par Franck Ferrand ou les dessous du vol du « diamant bleu » raconté par Carl Aderhold. Vous pourrez admirer en exclusivité les premières images d’une série documentaire du réalisateur Olivier Lemaître sur  la surprenante renaissance en 3D des 7 merveilles du monde. Et frémirez en lisant l’extraordinaire aventure d’Alexandra David-Neel, grande voyageuse partie sur « La voie de la sagesse ».

Sommaire:

L'AN MIL, QUAND L'OCCIDENT S'ÉVEILLE par Sylvain Gouguenheim

À L'OMBRE DE LA CROIX, LA SÉCURITÉ RETROUVÉE par Laurent Vissière

SYLVESTRE II, LE PAPE SAVANT par Nicolas Weill-Parot

LA FIÈVRE DES BÂTISSEURS par Claire Lamy

LES CHEVALIERS À LA MANŒUVRE par Xavier Hélary

PACTE FÉODAL, JE TE TIENS… TU ME TIENS par Xavier Hélary

LES FORÊTS RECULENT ET LA CROISSANCE DÉCOLLE par Sylvie Joye

VILLAGE MÉDIÉVAL : LA CONSÉCRATION par Magali Watteaux

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 20 Janvier 2017

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2017

Franck Ferrand reçoit Reynald SECHER, docteur ès lettres de Paris IV - Sorbonne, écrivain (émission du 31 octobre 2011).

Avec Geoffroy CAILLET, rédacteur-en-chef du Figaro Histoire, qui publiait le dossier « Vendée : l’épopée des géants » consacré à la Vendée militaire & Anne BERNET, auteur d’une « Histoire générale de la chouannerie » (émission du 1ᵉʳ juin 2016).

Pour en savoir plus:

Reynald Secher, La Vendée-Vengé: le génocide franco-français (éditions Perrin)

Anne Bernet, Histoire générale de la Chouannerie (éditions Perrin)

 

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 11 Janvier 2017

La Mort d'Henri de La Rochejaquelein - Alexandre Bloch

La Mort d'Henri de La Rochejaquelein - Alexandre Bloch

L’épopée de l’Armée catholique et royale de Vendée demeure, plus de 200 ans après les faits, d’une brûlante actualité. Longtemps occultés par l’histoire, ses héros reviennent depuis quelques années en lumière à la faveur de travaux patiemment menés par des historiens de qualité et de romans à succès dédiés à leurs exploits. Stofflet, Bonchamps, Charette, d’Elbée ou Cathelineau : tels étaient les noms, parmi tant d’autres, de ses chefs à l’âme héroïque et fière, qui marquèrent de leur empreinte notre roman national ainsi que l’histoire de l’honneur militaire français. Henri du Vergier, comte de La Rochejaquelein, était l’un d’eux.

Né le 30 août 1772 au château de La Durbelière, issu d’une fratrie de sept enfants, le jeune Henri rejoint, vers l’âge de 13 ans, le régiment de Royal-Pologne. Affecté aux Chasseurs de Flandre, il intègre ensuite la garde constitutionnelle du Roi. Il combattra aux côtés des Suisses et Gardes nationaux lorsque les sans-culottes, menés par Antoine Santerre et un certain François-Joseph Westermann, prennent d’assaut les Tuileries lors de la journée du 10 août 1792. Il échappera de peu au massacre.

Il regagne alors le Poitou, hébergé un temps au château de Clisson par un cousin, le marquis de Lescure, future figure de l’insurrection royale que l'on surnommera « le saint du Poitou ». Dans le contexte d’oppression religieuse qui suit l’instauration de la Constitution civile du Clergé (décret du 12 juillet 1790), puis du refus de la levée de masse décrétée en février 1793 par la Convention, qui vient d’exécuter le Roi, Henri de La Rochejaquelein rejoint les insurgés. C’est le 17 avril 1793 qu’il prononcera, devant ses troupes rassemblées au château de La Durbelière, le désormais célèbre : « Si j’avance, suivez-moi ; si je recule, tuez-moi ; si je meurs, vengez-moi ».

Bressuire, Fontenay, Saumur…Commencent alors les combats aux côtés de Cathelineau, Bonchamps, Lescure, d’Elbée et Stofflet. Sa bravoure impressionne, son humilité et sa magnanimité forcent le respect, son sens tactique réalise des prodiges – et lui valent, rapidement, une réputation de redoutable adversaire parmi les armées révolutionnaires dépêchées sur place. Françoise de Chabot, la première à lui consacrer une biographie, en 1823, le surnommera « l’Achille de la Vendée ».

Lorsque les troupes royales franchissent la Loire, après la bataille de Cholet (15-17 octobre 1793), Henri de La Rochejaquelein est rapidement désigné général en chef. C’est la fameuse « virée de Galerne » - ce vaste mouvement de panique qui s’empare de près 100 000 hommes, femmes et enfants, épuisés et pressés de toutes parts par les armées révolutionnaires et que tente d’organiser De La Rochejaquelein.

Il n’a, alors, que 21 ans. Jacques Cathelineau, le « saint de l’Anjou », voiturier-colporteur de son état, homme d’une intense dévotion et premier chef de l’Armée catholique et royale, est mort le 14 juillet des suites d’une blessure reçue à la bataille de Nantes (29 juin). Maurice d’Elbée, qui lui a succédé, a été évacué vers Noirmoutier après la bataille de Torfou (19 septembre) : il y sera fusillé sur un fauteuil le 6 janvier 1794.

Commence ainsi le long exode des Vendéens à travers la Bretagne, qui les mènera jusqu’aux portes de Granville en Normandie – dans l’espoir d’un soutien anglais qui n’arrivera jamais et auquel Henri de La Rochejaquelein est, au demeurant, peu favorable. Laval, Château-Gontier, Fougères, Dol : les victoires s’enchaînent pourtant pour le jeune général en chef. Mais les troupes sont lasses…et décident de retourner en Vendée. Le froid, la faim, les harcèlements incessants déciment la longue colonne humaine. Les survivants sont de retour sur la rive droite de la Loire, à Ancenis, le 16 décembre 1793. De l’autre côté, les armées de la Convention avec à leur tête Westermann, qui s’est distingué tout au long de la campagne par sa sauvagerie, laissant à la postérité des lettres d’une brutalité glaçante. Henri de La Rochejaquelein, accompagné de Stofflet et La Ville-Baugé, traverse la Loire afin de lever d’autres troupes.

Nous sommes en janvier 1794. L’Armée catholique et royale de Vendée a cessé d’exister. Henri de La Rochejaquelein est désormais seul face à son destin. Nouveaux combats, plus sporadiques ceux-là ; jusqu’à ce 28 janvier où il se heurte, près de Cholet, à une colonne de Bleus qu’il met en déroute. Il interpelle un grenadier isolé, qu’il somme de se rendre. Celui-ci semble obtempérer mais, à quelques mètres du général, fait feu et l’abat. Le héros tombe au milieu de ses braves. Enterré non loin de là, son corps sera finalement exhumé le 28 mars 1816. Il repose à présent en l’église Saint-Louis de Saint-Aubin de Baubigné, panthéon d’un héros qui incarnait la foi, la fougue et l’espérance de tout un peuple. Son souvenir demeure. Et continue, en ces temps de ténèbres, d’inspirer des milliers de jeunes âmes prêtes à relever leur pays.

Guillaume DURAND, Président de l'Association Oriflammes

Voir les commentaires

Rédigé par Guillaume Durand

Publié dans #Vie de l'association, #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 6 Janvier 2017

Au cœur de la ville de Cholet, le Musée d'Art et d'Histoire propose de découvrir une collection d'exception, dans une architecture contemporaine où cohabitent sculptures, peintures, objets témoins de l'histoire. Autour de galeries passionnantes dédiées principalement à l’histoire des guerres des Vendée et à l’évolution de l’Art du XVIème au XXème siècle, ce musée, accessible à tous, propose des rencontres inattendues.

Situé à l'entrée de la presqu'ïle de Quiberon et fondé en 1985, le Musée de la Chouannerie est l'unique musée de France consacré à la Chouannerie, à la Vendée et aux Guerres de l'Ouest. Il propose aux visiteurs plus de 400 pièces (cartes, documents, armes, costumes, objets divers, gravures originales de Marcel de Villemoisson, etc.), retraçant l'ensemble des événements des Guerres de l'Ouest de 1793 à 1832, à partir de vitrines et de tableaux d'explication.

Le site Vendéens & Chouans propose enfin de multiples informations et documents consacrés aux soulèvements populaires de l'Ouest.

Très bonne lecture!

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 3 Décembre 2016

 

41:10 – ART – Anne Brassié reçoit Jean-Paul Deremble: la broderie de Bayeux.

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 28 Novembre 2016

Voir les commentaires

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0

Publié le 16 Octobre 2016

Rédigé par Association Oriflammes

Publié dans #Histoire & Patrimoine

Repost 0